Renaissance de Runeterra
Bienvenue sur le forum de RP au contexte basé sur un jeu duquel tu as certainement entendu parler: League of Legends.
Rejoins-nous et réécris l'histoire de la League à ta manière en incarnant ton main, ou encore ton champion favori !

Avis: On n'utilise plus la chatbox du forum. Veuillez rejoindre notre Discord si vous voulez communiquer avec nous !

Au plaisir de vous compter dans nos rangs, jeune aventurier(ère) !
Et si toutefois, vous avez la flemme d'une présentation, nous avons des personnages prédéfinis libres ! Faites un tour dans la section "Présentations" !




 
Reprise du Forum en cours

Partagez|

MISSION KRANA / XAYAH.

avatar
Krana
Messages : 26
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 23
Localisation : Ionia

Feuille de personnage
Arbre: Assassin
Position actuelle: Noxus
Nombre de techniques:
6/8  (6/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: MISSION KRANA / XAYAH.  Dim 4 Fév - 15:51

Contexte :  « Une construction a débuté au Palais de la Magie, mais certaines ressources  que le bois doivent être transportées depuis la forêt Kanaza. Des bandits de la forêt ont, selon certains dires, planifiés d'empêcher le transport de ces matériaux jusqu'au palais. Votre rôle est d'aller dans la forêt et d'escorter la chariotte transportant les bois et autres ressources. Vous aurez un total de 3 ouvriers tirant la dite chariotte, mais détrompez vous, ils ne savent pas se défendre. Donc, à vous de les protéger, et les amener sains et saufs jusqu'au Palais de la Magie. »


...


...



C’était une journée comme les autres. Krana avait prévu comme à son habitude de rechercher son frère, ou plutôt, Varus. Elle avait acquis assez d’informations sur les Darkins pour enfin affronter ce monstre et réclamer la libération de l’âme de son frère. Elle s’était en effet résolu qu’il était impossible de le sauver, de sauver son cher frère ou même son compagnon. C’est en errant dans la capital de Ionia que la chevelure de feu se baladait.
Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas mis les pieds à Ionia et encore moins dans la capital, mais pour avoir des informations... il fallait bien commencer par le lieu ayant une forte concentration de population. C’est en entrant de nouveau dans la capital qu’elle s’informa des dernières actualités: Karma a été élue par le peuple, Jhin emprisonnait, ect... Tant de chose se sont passé depuis ses longues années. Foulant le sol de sa terre natale, Krana traversait les grandes allées de la ville. Elle portait une tenue de prêtresse vagabonde, c’est-à-dire une tenue constituée de multiples tissus de couleur sombre, avec quelques légères coutures pour embellir le tout. C’était une tenue ample et légère, agréable pour voyager. Elle cachait son visage d’une capuche sombre, ne laissant que ses lèvres aux teintes rappelant la couleur des fleurs de cerisiers et ses cheveux flamboyant être visible.

Elle avançait dans la ville avant d’atteindre une grande place où s’était installée le marché de la ville. Il y avait énormément de marchandise mais principalement du tissu, de la venaison, un peu de poissons et de nombreux fruits juteux. Elle s’était empressée, nostalgique de sa petite maison où les pêchers régnaient, d’acheter une pêche. C’était une pêche particulièrement juteuse. Sa peau était douce, un peu comme celle de Krana. La jeune femme abaissa sa capuche dans son dos, on pouvait donc voir son visage entièrement. Ses cheveux cramoisis encadrés son visage pâle. Ses joues étaient légèrement rosées comme ses lèvres. Mais d’un côté, elle portait les vestiges d’un incendie, marquant définitivement de sa joue à son épaule gauche. Un grain de beauté du côté droit était encerclé par une mèche rebelle. Elle n’avait pas vraiment l’air coiffé hormis que ses cheveux étaient tressés dans son dos, cachés par sa tenue.  Ses yeux bleu-gris comme un ciel nuageux observés les marchandises tout en croquant  dans ce fruit juteux. Mais son regard s’arrêta sur un homme, lui souriant. Il était un peu âgé comparé à elle, il devait avoir environs 45 ans. Il portait une toge sombre, coiffée d’un long voile couleur ocre. Elle l’avait reconnu, elle l’avait déjà croisée aux marchés du désert de Shurima. C’était un marchand très recommandé, il voyageait souvent sous la demande de certains dirigeants. Pourquoi était-il là ? Elle s’était donc avancée vers lui, l’interpellant. S’en suivit un long dialogue.

- Je te connais.

- Effectivement jeune fille. Tu ne te souviens pas avoir travaillé pour moi? Ahah.

-Shurima. Piller un tombeau ancien. J’espère que vous avez utilisé à bon escient ces vieux artefacts... Que faites vous là?

- Ne t’inquiète pas... Et bien, et bien, on a encore fait appel à mes services. Toujours en quête de ton frère?

Krana alla s’adosser à un mur, face à lui. Elle continuait de regarder le marché, évitant de croiser son regard. Il semblerait qu’elle ne l’appréciait pas forcément. Si cela ne tenait qu’a elle, elle l’aurait déjà tué au moins 10 fois depuis le début de la discussion... mais il lui était utile. Il avait souvent des informations capitales pour sa quête... il faut dire que si un attentat a lieu, une rébellion ou une dispute de couple, il le savait en moins de deux jours.

- Oui... As tu des informations? Tu me sembles le meilleur pour obtenir une quelconque information sur sa localisation.

- J’ai peut-être bien quelque chose.

Une fois qu’il eu l’attention de Krana, qui se retourna vers lui, il sourit. Il frotta sa joue du doigt en la regardant. Son teint basané rappelé qu’il n’était pas originaire de Ionia. Il sortit de sa toge un médaillon doré qu’il fit pendulé sous le nez de Krana, qui lui arracha des mains. C’était un médaillon en or pur où le symbole du Palais de la Magie était gravé. Elle retourna son regard vers lui, perplexe. L’homme aux cheveux court et blancs s’approchait, toujours d’un sourire bienveillant.

- Rend moi un service, comme au bon vieux temps, petite. On m’a acheté du bois il y a deux jours, j’ai réussi à trouver des ouvriers... mais ceux-ci sont aussi bête qu’une poule. Pour travailler, aucun soucis, mais de défendre... autant donner un bâton à un carapateur, il s’en sortirait mieux!

- Je t’arrête là, tu veux que je les escortes?

- Oui. C’est cela. Tu es toujours aussi maligne. J’aimerai que tu l’es rejoignes à la forêt Kanaza. J’ai entendu dire qu’on prévoyait de me voler mon magnifique bois!

- Entendu.  J’espère que tes informations seront utile.

Krana s’en alla avant que l’homme lui attrapa le bras, la retenant. Il lui souriait toujours, ça en devenait presque énervant.

- Tu n’oublies rien?

-Merci... Oeth.

Elle se força à lui sourire avant de prendre la route vers la forêt. Il ne lui fallu pas trop de temps pour l’atteindre. Arrivé sur les lieux, il y avait des chariots remplis de long rondins de bois. Trois chariots, trois chevaux de traits, trois ouvriers. Et environs 10KM à faire... passionnant. En soupirant, Krana descendit une pente, s’aidant des arbres de la forêt pour ne pas chuter, rejoignant les trois hommes. En effet, ils avaient l’air benêt.  Krana observa les environs en chantonnant une comptine, observant chaque détail.

«  Petit oiseau, aux ailes brûlées, quand comptes tu t’échapper de ta cage dorée? Petit oiseau, regardant le ciel, dans une solitude perpétuelle. Un jour peut-être, on viendra te tendre la main, te sortir de ce beau pétrin. Peut-être un jour, tu regarderas le ciel un matin, et tu entendras les autres oiseaux d’apporter leurs soutiens. Peut-être un jour, peut-être un jour... »

Les arbres étaient haut, grand et fière. C’était une belle forêt,  les arbres étaient espacés laissant la brise caresser le visage de Krana. Elle s’installa sur une chariote, les jambes croisées. Rapidement, elle incita les ouvriers à se mettre en marche. Elle fit quelques mouvements de la main, une lueur bleutée flottait autour de sa main. Elle réfléchissait à quelle arme devait elle matérialiser pour optimiser un combat dans ce genre d’environnement. Un combat, oui. Elle sentait plusieurs présences dans le coin. Les bandits étaient proche d’elle, espionnant sûrement. Mais il y avait une autre personne, il semblerait que ses intentions étaient différentes des bandits.

Était-ce une autre personne qu’Oeth avait envoyé, ou un voyageur perdu? Qu’importe, elle ne voulait pas perdre plus de temps et fit avancer la caravane ouvrière.

_________________
La mort est notre destinée... Mais seul les lâches partent en premier pour en renaître plus fort.

avatar
Xayah
Messages : 2
Date d'inscription : 03/02/2018

Feuille de personnage
Arbre: Tacticien
Position actuelle: Ionia
Nombre de techniques:
4/8  (4/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MISSION KRANA / XAYAH.  Dim 4 Fév - 17:00


“ je sais qu’ils sont ici…”

murmurait-elle entre ses dents alors que l’oiseau de nuit était posté sur le haut d’une branche. Guettant de ses yeux perçant les travailleurs humains. les humains, des êtres qui ne m’inspirent rien d’autres que le dégoût et la pitié cracha t-elle intérieurement avant de pousser un petit souffle sifflant entre ses dents. pourquoi avait-elle accepté à sa charge la surveillance de ses derniers ? Elle en avait tout simplement entendu parler. on ne lui avait pas demandé, dans le cas contraire où elle aurait refusé. Contradiction interne certes, mais quand elle avait entendu parler de ça, elle avait dû de par son sens de protection pour sa région, se rendre directement sur les lieux. Peut être que ses hommes là ne voulaient aucun mal à ses racines, mais la corneille violette était persuadée que d’autres ne les laisseraient pas faire leurs chemins en paix, c’était certain. Dans sans te poser de questions et pour évitez la mort a d’innocentes personnes, même des hommes, l’oiseau c’était rendu dans la forêt de Kanaza. Sans aucun mal, mais dans la plus grande discrétion Xayah était tombé sur ses fameux ouvriers. Trois. Trois costauds parfaitement nigaud ! Incapable de quoi que ce soit, cependant elle n’était plus étonné de la bêtise humaine. cependant, voir un projet aussi important sans la moindre des protections étaient inhabituelles chez les bipèdes cruels, Xayah en avait croisé des ouvriers, des charrettes, mais il y avait toujours les ouvriers et d’autres hommes, des soldats le plus souvent, prêt à protéger ses citoyens démunis. Xayah malgré sa répugne pour cette espèce respectait cela, elle en ferait de même pour les siens. Et ça malgré ses nombreuses tueries, elle ne tuait pas les innocents. Eux n’avaient rien à voir avec sa quête, ils n’étaient pas les fautifs du trouble dans la magie d’antan des Vastaya, alors aujourd’hui elle n’en viendrait pas a se salir les plumes pour supprimer la vie de personne. Du moins pas de ses personnes.

“ je me disais que c’était étrange ”

pensa t-elle en remarquant l’arrivée de cette femme à la chevelure rouquine flamboyante. une autre humaine ayant un semblant plus de force et d’intelligence que les hommes, mais Xayah ne bougea pas d’une plume de son perchoir. Elle était mise sur une branche en hauteur des arbres, parfaitement camouflées dans le feuillage. Si l’on venait à l'apercevoir, on pourrait bien évidemment croire qu’elle représente une menace. Oh, dans son quotidien oui elle en est une, mais pas maintenant. Observant et analysant la situation, la corneille c’était finalement dit que sa présence ici était inutile. Ils n’avaient pas besoin d’elle pour protéger la cargaison, elle n’avait pas à s’en mêler. Pourtant il y avait cette chose dans son instinct de guerrière et de protectrice qui la pousser littéralement à rester et suivre la caravane. Dans un énième soupire, quand les chevaux de traits commencèrent à avancer dans la direction du Palais plus au nord, l’oiseau de nuit continua son observation de loin. Redescendant vivement sur le sol dans une rapidité et une discrétion impressionnante, ses pas étaient silencieux et suivaient dans les broussailles ses hommes. Cette femme était peut-être forte, mais seule elle ne pourrait pas parvenir à repousser des assaillants, parce que oui. Xayah le savait, il y en avait. Des monstres sous les ordres de l’ombre ? Non. Moins menaçant malgré tout, mais tout aussi pesant dans l’air comme des parasites a exterminer au plus vite. Ils étaient là tous tapis dans les arbres et les fourrés, Xayah était sur ses gardes. Pourtant de ses plumes perçantes, elle n’avait rien à craindre. Puis peut-être que tout ça pourrait servir à sa quête ? Peut-être qu’en découvrant le chef de ses travaux il pourrait lui apporter des informations. Ou en attrapant un de ses bandits, puis toutes les idées étaient bonne a prendre dans ses conditions.

les charrettes avancés si lentement, Xayah s’ennuyait, mais elle restait. Puis un bruit dans une des fourrés sur la gauche de la dernière charrette attira son attention. Plissant son regard dans la direction, elle avait un mauvais pré sentiment. Quelques choses de dangereux était dans cette fameuse fourré, pinçant sa lèvre avant et venant attraper entre ses ongles deux de ses plumes aiguisés violettes, prête à les lancés, prête a attaquer sans la moindre hésitation. Elle resta quelques secondes dans l’ombre quand une forme se mouva dans un bond rapide et agile hors de sa cachette. Un bandit cacher par une cape noire, armé d’un poignard ruisselant à la lumière du jour. Dans le mouvement de rapidité, l’homme avait réussi a faire paniquer la monture de cette dernière caravane, manquant de faire tomber les ressources transportés sur le sol. Seul un sourire sur les lèvres, la jeune fille aux plumes violettes n’eut pas à attendre longtemps finalement, sortant à son tour de sa cachette en fusant avec agilité jusqu’au bandit, dans un bond de hauteur elle fit virevolter comme un poignard ses deux lames en direction du bandit qui ne s’était pas attendu à ça. Elle venait peut être d’en finir avec lui, mais la guerrière le savait : il n’était pas seul loin de là !

Calmant d’abord le cheval de la charrette, puis lançant un regard indifférent à la jeune femme envoyé pour assurer la protection, la Vastya siffla d’une voix froide dénudé d’émotion perceptible.

“ D’autres ne vont pas tarder à arriver.”

avatar
Krana
Messages : 26
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 23
Localisation : Ionia

Feuille de personnage
Arbre: Assassin
Position actuelle: Noxus
Nombre de techniques:
6/8  (6/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MISSION KRANA / XAYAH.  Jeu 8 Fév - 15:25

Elle avait fermé les yeux, assise sur cette chariote contenant de longs troncs d’arbres d’un bois sombre mais de qualité. Plongée dans sa méditation, elle écoutait chaque bruit, faisant abstraction du son que produisait les sabots des cheveux et le craquement des roues des chariotes. C’était plutôt calme, jusqu’au moment où de l’agitation avait eu lieu près de la dernière chariote. Krana était sur la deuxième, au centre de la caravane. Elle se releva en se retournant brusquement. Les bandits, comme prévu, étaient venus. Oeth n’est pas si fou. Mais ce vieux marchand n’était pas là pour défendre sa marchandise.
Fronçant les sourcils, elle soupira en fermant les yeux. Un second coup d’oeil en arrière lui permit de remarquer une jeune femme. Femme...? Ses traits étaient efféminés mais elle avait des particularités... spéciales. En effet, toute de teintes violettes vêtues, cette femme avait des attraits d’oiseau. Ses oreilles étaient en pointe, relevées sur sa tête, ayant le même colori bordeaux que ses cheveux. Ses yeux étaient d’un doré perçant, tel un rapace fixant sa proie. Et... elle avait des pattes, des serres. C’était une femme mi-humaine, mi-oiseau. Une vraie petite harpie. De manière rapide et vive, s’aidant de la puissance de ses pattes, elle avait éliminés quelques bandits sans soucis les transportant de ses plumes.

La harpie semblait n’avoir aucun intérêt pour les ouvriers et Krana, elle ne s’occupa que d’elle et du destrier s’affolant. Krana sourit, amusée. Elle se releva calmement; les yeux fermés. Elle prit une profonde inspiration, et d’un geste brusque, écartant son bras droit vers la droite, fit apparaître un fouet. La pointe du fouet, se formant petit à petit, alla caresser le visage d’un bandit, doucement, se formant petit à petit dans une tête bleutée emplie de magie. La pointe caressa la joue de ce bandit qui lui sautait dessus, et d’un léger geste du poignet, elle fit claquer le fouet contre son visage. Il n’y eut pas un cri, juste un œil arraché, s’étalant contre un arbre. Le nerf optique s’était arraché, s’étalant en éclaboussant contre ce même arbre. Soudain, l’homme se mit a crier, réagissant quelques secondes après son triste sort. Il porta ses mains à son visage ensanglanté. Ses mains furent rapidement couverte de sang aussi. Il finit à genoux avant de se mettre à fuir.

Krana avait fait disparaître le fouet, soupirant. Les tâches ingrates... bon sang, que fallait il faire pour avoir des informations sur son frère. Elle matérialisa une autre arme. Il lui fallait quelques choses de précis mais assez simple à manier contre un bon nombre de personne. Boomerang? Les arbres étaient un problème. Non, quelques choses de plus petit... C’était donc un bouclier qui apparu, accroché à son bras droit. Le bouclier était orné d’une lame circulaire. De sa main droite, apparue un gantelet décoré de grandes griffes d’acier. Rapide, mais efficace. Ce n’était pas le meilleur pour les éliminer d’un seul coup, mais c’est déjà ça.  Krana a sauté donc de la chariote, sautant sur le premier bandit finit en utilisant l’épaule d’un ouvrier comme trépied. Elle planta son gantelet dans le visage du bandit, le transperçant littéralement. Elle dû repousser le cadavre de l’homme à l’aide de son pied pour retirer les griffes. Un autre bandit lui sauta dessus, mais d’un reflex, elle plaça le boucler pour bloquer son coup et le repousser. Elle libéra son gantelet et s’avança d’un pas vers l’homme. D’un coup de bouclier en pleine tête, la lame lui lacérant le visage, traversant l’arcade de son nez pour trancher son visage en deux, elle riposta. Ce n’était pas mortel sur le coup hélas pour lui. Elle enchaîna avec trois autres bandits d’une furieuse rage, elle les élimina rapidement, en faisant même fuir certains.






Respirant fort, haletant, elle regarda en arrière. La harpie s’était elle aussi occupé de certains gardes. Quand l’un d’eux essaya de l’attaquer par derrière pour la surprendre, elle détacha son bouclier, le lançant tel un Frisbee sur lui. Il lui atterrit en pleins dans l’épaule, s’encastrant légèrement dans son visage, coupant son oreille en deux. Elle arriva rapidement derrière alors que l’homme se retourna lentement vers elle, saignant à flot. Elle lui arracha le bouclier de l’épaule, lui enfonçant de nouveau dans son visage, puis son cou, ect. D’une sauvage détermination, elle le tua d’une cruauté extrême. Il était tombé au sol, mort, mais elle n’arrêta pas avant un moment. Elle finit par se calmer, regardant la harpie. Elle se releva, le visage taché d’éclaboussures de sang. Elle soupira, lui lançant un regard voulant tout dire: elle se plaça dos à la harpie, fixant la bonne vingtaine de bandits déterminés. Bon sang, autant d’hommes pour des foutus troncs d’arbres? Les priorités du peuple de Ionia ont bien changées. Elle lâcha quelques mots avant de se mettre en position de combat, souriante.

«  Et en son sein, la violence est d’une manière ou d’une autre... une affaire personnelle. »


_________________
La mort est notre destinée... Mais seul les lâches partent en premier pour en renaître plus fort.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MISSION KRANA / XAYAH.  

MISSION KRANA / XAYAH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance de Runeterra :: Runeterra :: Ionia-