Renaissance de Runeterra
Bienvenue sur le forum de RP au contexte basé sur un jeu duquel tu as certainement entendu parler: League of Legends.
Rejoins-nous et réécris l'histoire de la League à ta manière en incarnant ton main, ou encore ton champion favori !

Avis: On n'utilise plus la chatbox du forum. Veuillez rejoindre notre Discord si vous voulez communiquer avec nous !

Au plaisir de vous compter dans nos rangs, jeune aventurier(ère) !
Et si toutefois, vous avez la flemme d'une présentation, nous avons des personnages prédéfinis libres ! Faites un tour dans la section "Présentations" !




 
Reprise du Forum en cours
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Chasse, nous revoilà.

avatar
Kalista
Messages : 6
Date d'inscription : 04/04/2018

Feuille de personnage
Arbre:
Position actuelle:
Nombre de techniques:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Chasse, nous revoilà.  Ven 6 Avr - 15:11

BOUM.

Un bruit sourd avait retentit.. puis plus rien. C'était sûre, je n'étais plus à Ionia. Je ne ressentais plus l'air pure et sage de la nation mais bien l'amertume, la mort, l'affliction et beau le sadisme des mes chères îles Obscures. Me revoilà au point de départ où tout a commencé.

Le bruit était revenu : c'était les cris de souffrance de tout ces mort-vivants occupant les îles. Ce sont des bruits qui m'avaient manqué. Autre fois, un autel à mon effigie avait prit vie. Il permettrait à ma résurrection d'avoir lieu, quelque chose d'indécent pour moi. Je suis morte ici même, pourquoi devrais-je mourir un seconde fois ? C'était quelque chose d'absurde pour l'esprit immortel que j'étais. Mais à ce moment c'était bien la seule chose que j'espérais, il fallait que cet autel serve à quelque chose, qu'il fonctionne pour elles. J'avais pu décider de l'endroit de ma « téléportation » lorsque que Shen m'avait embroché et j'avais bien entendu choisis celui-ci. Je ne savais pas vraiment comment l'autel fonctionnait, fallait-il une incantation ou quelque chose qui s'en rapproche ? Je n'en savais rien. Je broyais du noir. Ça me torturait l'esprit, comment allais-je pouvoir bien faire. Je ne pouvais rien voir, rien dire mais seulement entendre, encaisser et attendre.
J'étais alors là, flottante au dessus de l'autel, n'ayant aucune notion du temps. Une heure ? Plusieurs jours ? Plusieurs semaines ? Je ne savais pas depuis combien de temps j'attendais mais ce fut une éternité.
 

- Vengeresse..

C'en était une ?  Rêvais-je ? Non, je ne rêvais pas. Il n'y avait qu'elles pour faire cela. Je le ressentais. Je tentais de l'appeler à mon tour, de plus profond de moi-même mais aucuns sons ne sortie. Je forçais, je me concentrais, c'était ma dernière volonté, la dernière chose que la divinité que j'étais souhaitait. Il fallait qu'elle y arrive, elle allait y arriver. Alors par tout les moyens de la poignée de force mentale qui me restait je l'appelais, aussi fort que possible. Cela épuisait mon esprit flottant. Je brillais de moins en moins, je flottais de moins en moins, j'avais épuisé mes dernières forces. J'étais alors démunie, persuadée que la Lance de la Vengeance s'arrêterait ici, que tout les parjures, les traites, les assassins perduraient et que celle née pour les effacer partirait.

- Au commencement, nous étions 1. Répétais-je. Jamais, nous ne devions de notre but, jamais.

Je grattais, fouillais au fin fond des résidus de mes pouvoirs, c'était inévitable.

- Nous avons entendu ton appel.


Tandis que mon esprit tombait, l'autel se mettait à grogner. J'étais retombée dans l'état comateux dont Shen m'avait fait prendre connaissance, je ne me rendais pas compte des évènements. Mon esprit s'élevait alors que l'autel lui, s'ouvrait. Une lumière bleuâtre aveuglante se dégageait de l'intérieur de l'autel, les pierres qui le constituait s'élevaient. Mon âme se tournait face à cette lumière, elle ressentait toute la puissante le constituant. D'une rapidité sanglante, un fléau lumineux s'était mit à traverser mon esprit et cela pendant un long moment : c'était ma puissance. Je la ressentais, ce pouvoir que les îles m'avaient confiées, il était là, il revenait. Plus le temps passait, plus le fléau s'agrandissait. Je reprenais petit à petit mon apparence, je n'étais plus qu'une seule âme mais bien la femme bleue d'antan.




L'autel s'était détérioré, il n'en restait plus une miette. Quand à moi, j'étais nue. L'autel n'avait pas été confectionner pour faire renaître mon amure, il fallait que je m'en charge seule. C'était les trois premières âmes que j'avais pu vengé qui étaient revenu. Les aînées comme on dit. Elles étaient attachées à ce que faisait la Chasseresse et ne voulait en aucun cas que ce pouvoir périsse. Elles erraient à mes côtés tandis que je vagabondais à la recherche des décombres de ce qui jadis était le château du Roi Déchu. C'était à cet endroit même que l'armure de Kalista a été construite.

- Une souffrance familière, nous connaissons ce lieu..

L'endroit de toutes nos souffrances. J'y étais enfin. Je m'introduisais alors à l'intérieur des débris à la recherche du métal permettant de la reforger. Une fois que je l'avais trouvé, il était temps de s'y mettre, forger une telle armure prendrait un moment et la Chasseresse ne pouvait pas attendre, elles m'attendaient toutes à l'extérieur.

Forger cette armure m'avait prit plus de temps que je ne l'aurais pensé. J'étais maintenant à moitié parée pour me venger et venger tout ce qui le désirait, ma puissance ne s'était pas complètement rétablie, j'avais besoin d'aspirer des âmes, il fallait que ma puissance augmente et je l'avais bien compris. Les trois âmes qui m'avaient rejoint n'étaient pas suffisante, il m'en fallait davantage. J'enfilais alors mon armure prête à débusquer la moindre âme qui était capable de me revigorer. Ces îles étaient pleines de différents non-morts. Certains n'avait aucuns but, d'autre ne chercher que la paix. Beaucoup étaient inconscient du danger que présentait les îles, c'était pour cela que ces îles ne regorgeaient pas que de mauvaises âmes, certaines me réclamaient, je le sentais. La traque était rude. Les bonnes âmes étaient plus rares que je ne l'avais prévu mais cela ne m'avait pas empêché d'en dégoter quelques-une, suffisamment pour me permettre de retrouver toute la force que je convoitais. Il était temps pour la Lance de la Vengeance de faire son retour.

Chasse, nous revoilà.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nûrz Ghâshu nous revoilà !!!
» La chasse aux fautes d'orthographe.
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance de Runeterra :: Runeterra :: Ionia-