Renaissance de Runeterra
Bienvenue sur le forum de RP au contexte basé sur un jeu duquel tu as certainement entendu parler: League of Legends.
Rejoins-nous et réécris l'histoire de la League à ta manière en incarnant ton main, ou encore ton champion favori !

Avis: On n'utilise plus la chatbox du forum. Veuillez rejoindre notre Discord si vous voulez communiquer avec nous !

Au plaisir de vous compter dans nos rangs, jeune aventurier(ère) !
Et si toutefois, vous avez la flemme d'une présentation, nous avons des personnages prédéfinis libres ! Faites un tour dans la section "Présentations" !




 
Reprise du Forum en cours

Partagez|

Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]

avatar
Krana
Messages : 35
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 23
Localisation : Ionia

Feuille de personnage
Arbre: Assassin
Position actuelle: Noxus
Nombre de techniques:
6/8  (6/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]  Lun 9 Avr - 4:01

Il était temps. La solution pour battre ce darkin possédant Kai et son amant... il fallait vaincre ce démon pour libérer son frère! Après de longue études, c’était ce qu’en avait déduit Krana après avoir passé de longues années de recherche à travers Runeterra. Prenant repos auprès d’une vallée, entre deux monts, Krana observait le ciel. Un dojo volait dans le ciel fièrement même si une énergie aussi sombre que la mort y régnait. Silencieuse elle l’observait, plongée dans ses pensées. C’était si calme ici, si paisible, qu’elle finit par apprécier chaque bruit. Le vent caressant le feuillage, les gouttes d’eau éclaboussant les rochers le long du ruisseau, les oiseaux s’envolant faisait légèrement siffler le vent. C’était agréable. Mais il ne fallait pas tarder, elle avait besoin de trouver son frère... et qui de mieux pour des informations que ce foutu marchand? Oeth... sûrement à la capital, vendant ses escroqueries aux premiers idiots passant. Il ne fallut pas longtemps à la jeune femme aux cheveux de feu pour se rendre à la capital de Ionia. Parmi les riches allées remplies de maisons à l’architecture de bois et de marbre typique de Ionia et de marchands présentant le fruit de leur dur labeur, il y avait cet homme. Cheveux grisonnant mi-Longs attachés en arrière, les yeux mi-clos et un sourire aux lèvres. Toujours habillé de ses longs tissus portés en toge, il aperçu Krana au loin et la salua d’un léger mouvement de main. Elle s’approcha en soupirant pour l'intercepter.

- Oh… Oeth. Cela fait longtemps.. ahah.

- C’est vrai que nous nous croisons souvent.

Le sourire et l’air moqueur de l’homme avait déjà agacé Krana qui n’appréciait pas la présence de ce dénommé Oeth qu’elle semblait connaître depuis longtemps

-J’aimerais… avoir des informations. Sur mon frère.

- Oh… bien sûr. Comme à ton habitude, ahah. Et bien j’ai en effet des informations.. au nord de l’ile, un groupe de marchands a été attaqué. Leurs corps étaient transpercés mais aucune trace de flèches.

-Tout au nord..? Je vois. Il y a combien de temps?

- Environ une semaine. Des traces de pas continuaient vers les monts enneigés.

- Bien. Je te dois quoi? J’ai de l’or…

- Oh, non non.. rien pour cette fois. Offert par la maison.

La discussion fut brève. Elle le questionna sur des récents massacres à coups de flèches et il lui indiqua un lieu précis sur une carte. Étrangement il ne demanda rien en retour cette fois ci ce qui rendit perplexe notre héroïne habitué à des manigances de sa part. Elle soupira et se prépara pour le voyage n’ayant pas le temps pour étudier quelles manigances il lui jouait. Elle opta pour une tenue légère qu’elle recouvra d’un long manteau de peau douce et chaude. Là où elle se rendait, la neige tombait… oui, c’était vers les hauteurs de Ionia, rare lieu où il neige sans fin. Un petit reflet de Freljord sur cette île au climat humide. Dépensant ses dernières pièces dans un cheval, elle prit la route. Il lui fallut deux jours de voyage pour enfin arriver au pied d’une montagne enneigée. Elle descendit de son cheval, fixant le mont immaculé de son manteau de sapin et de neige. Elle caressa le museau de son cheval qui lui répondit d’un souffle chaud venant de ses naseaux. Elle sourit et lui donna un claque à son arrière. Elle le regarde ruer et galoper au loin, sans se retourner, ne laissant qu’un hennissement résonner dans le froid glacial. C’était l’heure.
S’avançant pas à pas dans la neige vers sa destinée, Krana ne pensait qu’à une chose : Kai… non.. tu es Varus.. je viens te sauver, mon frère.





Derrière elle, presque sourd, le bruit de la neige craquant sous une masse se fit entendre. Un léger crépitement aussi… Les yeux grand écarquillés, Krana se retourna. Varus était là, arc en main. Quatre branches s’écartant comme de la chair sanguinolente, pointant une flèche grondant comme le tonnerre vers elle. Elle ne vit que cela, puis, un grand flash de couleur rouge. La flèche frôla la joue de Krana, ne laissant qu’une légère plaie commençant à goûter de petites perles rouge. Si Kai était en lui, alors jamais il n’aurait raté cette flèche. Était ce volontaire ? Une provocation? Une invitation en duel? Un avertissement ? Qu’importe. Une lueur bleutée se forma autour des bras de Krana jusqu’à descendre dans sa paume. Une douce mélodie crépitante se fit entendre tandis que la jeune femme souriait. Elle aussi avait son arc. En effet elle avait matérialisé un arc presque identique à celui de Varus, comme pour le défier.. à égalité. Leurs regards se croisèrent tandis que la brise glaciale faisait voler leurs cheveux au vent. Krana détacha son long manteau, laissant les voiles de sa tenue voler au vent comme l’écharpe de Varus le faisait. Ils se sourirent distinctement… c’était le moment.

_________________
La mort est notre destinée... Mais seul les lâches partent en premier pour en renaître plus fort.



Krana



Dernière édition par Krana le Mer 11 Avr - 8:48, édité 2 fois
avatar
Krana
Messages : 35
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 23
Localisation : Ionia

Feuille de personnage
Arbre: Assassin
Position actuelle: Noxus
Nombre de techniques:
6/8  (6/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]  Mer 11 Avr - 8:21

Leurs regards se sont croisés durant de longues minutes sans qu’aucun d’eux ne lâche prise. Krana observa l’entité en silence, posant son oeil sur chaque détail de celui-ci. L’homme maintenant portant le nom de Varus avait volé le corps du frère de Krana et du compagnon de celui-ci les condamnant à partager avec l’entité cette prison charnelle, observant les méfaits du darkin sans pouvoir rien faire, imposant à eux le triste destin de regarder éternellement le sang couler sur leurs mains. Ce darkin avait le visage de Kai et la prestance de Valmar mais ce n’était pas eux. Sa peau était pâle malgré la masse sombre de chair Darkin occupant le bas de son corps. Il était si beau mais si cruel, son regard remplie d’un rage contenue bien trop longtemps quand le démon fût encore enfermé sous la forme de son arc cristallin dans le temple de Pallas. Ses cheveux blanc volèrent au vent, faisant danser ses mèches comme du blé se courbant sous la brise, accompagnés par le mouvement d’un long tissu rouge lui servant d’écharpe. Son arc frémissait, comme nourrit d’une haine et d’un besoin sanguinaire extrême. Habituellement rouge et mêlé à la chair darkin, cette fois une aura maléfique et nauséabonde en sortit. Cette puissance si corruptive .... était pourtant entre temps légèrement affaiblie. Ils étaient encore là, prisonniers. Kai et Val’ se battaient de l’intérieur pour stopper la folie vengeresse de Varus. Krana entrouvrit ses deux fines lèvres qui malgré gercées par le froid de la montagne gardaient une teinte de pêche juteuse.  “J’arrive.” murmura-t-elle à ses deux camarades humains, les assurant qu’elle les sauverait. Au risque de mourir, la jeune femme bandit la corde de son arc, fronçant les sourcils. Elle lâcha la corde d’un mouvement délicat quand une flèche finit par se former à l’emplacement où elle tirait la corde. La flèche coupa l’air dans un sifflement léger jusqu’à ce qu’elle vienne se planter derrière Varus, droit dans un tronc d’arbre. Le darkin s’était simplement déplacé d’un pas à droite pour esquiver , se moquant presque des capacités de la jeune femme aux cheveux rouge. Mais pensait-il vraiment qu’elle se contenterait d’user uniquement d’un arc quand elle possède une artillerie digne d’un héros de guerre? Elle avait utilisé la flèche comme distraction car, quand le démon jeta un regard en arrière, le darkin négligea la ruse de Krana qui lança vers lui un boomerang énorme. Il avait un armature faites en os, sûrement une corne de mammouth de Freljord  dû à la courbure de celui-ci, et les cotés étaient faits de lames tranchantes en ébonites. Elle l’avait fait bien plus gros et lourd qu’un vrai boomerang, le rendant dur à lancer. Mais utilisant sa magie pour augmenter sa force comme un colosse, elle le lança férocement. Le démon eut le temps de s’abaisser pour esquiver cette lame prête à lui trancher le corps en deux. En se relevant, il jeta un regard en arrière car un grand bruit assourdissant grondait. Les armes étaient arrachés, fendu en deux. Le boomerang continua sa course en arc de cercle dans la forêt tandis que Krana était apparu au dessus de lui, son pic noir orienté vers le bas pour l’embrocher. Il recula légèrement en arrière pour esquiver avant de sauter à toute vitesse en arrière, le boomerang revenant. Quand le boomerang approcha de Krana il se dématérialisa ce qui ne lui fit aucun dégât. Tout en jouant d’un jeu de jambes excellent pour esquiver les coups de dagues de Krana, il lui tira plusieurs fois des flèches. Les deux opposant étaient à égalité, agiles, malins et rapides. Ils manient leurs armes avec délicatesse et férocité, ne lâchant jamais du regard l’ennemi. Soudain, se plaçant face à lui, changea ses dagues pour une épée courbée, elle s'écrit.

- Varus! Je m’adresse directement à toi: Libère Kai et Valmar! Je me battrai jusqu'à ce que l’un de nous ne respire plus. Nous pouvons éviter cette fatalité.

Il ne répondit pas et sourit. Frustrée, Krana serra les dents et fonça vers lui. Un long combat se déroula alors, seuls le bruits des lames glissant dans l’air ou sur la chair, les flèches transperçant la peau comme du vulgaire tissu ou les cris d'épuisement se firent entendre. Le combat dura longtemps, aucun d’eux n'abandonnerai ce combat au risque d'y perdre la vie sans avoir pu accomplir son but. Sa destinée. Varus vivait pour se venger et sortir victorieux des combats au nom de son peuple disparu, Krana se battait pour libérer son frère et Valmar  pour qu’ils puissent reposer en paix à jamais. Chacun laissèrent leur sang couler au nom de leur cause. Qui accomplira sa destinée? Le sort de l’un d’eux est la mort… et elle frappera bientôt.

_________________
La mort est notre destinée... Mais seul les lâches partent en premier pour en renaître plus fort.



Krana

avatar
Krana
Messages : 35
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 23
Localisation : Ionia

Feuille de personnage
Arbre: Assassin
Position actuelle: Noxus
Nombre de techniques:
6/8  (6/8)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]  Mar 17 Avr - 19:38

Sous le ciel s'obscurcissait, plongeant la montagne sous un épais manteau nuageux où seule la neige tombée en petits flocons. Le ciel était d’un gris sombre, seuls les reflets éclatant du couché de soleil traversaient certaines zones moins épaisses du manteau de coton. Sur cette montagne, à travers les nombreux sapins, on pouvait apercevoir des flashs d’un rouge écarlate se confrontant à ceux d’une couleur bleu océan. Les épines des sapins se frottent aux bourrasques que créés le combat dû à son intensité. Lames jumelles, épées longues ou courtes, boucliers ou lances... Krana dansait dans une danse interminable contre le darkin qui lui ne semblait s’épuisait, se jouant presque de ce combat. Se délectant des souffrances de la jeune femme, ses coups s'enchaînent toujours plus précis et rapidement mais Krana ne renonça pas, se défendant de plus belle. Prenant son élan, Krana courut rapidement vers Varus, ses pas faisant craquer la neige sous ses pieds, esquivant les flèches comme elle pouvait. Elle tourna des fois rapidement sur elle même en déviant certaines flèches vers l’extérieure, n'arrêtent pas sa course. Arrivée à sa portée, voyant le darkin pointer une ultime flèche vers elle, elle glissa sur le sol, arrivant en dessous de son arc pour donner un coup de pied dans le menton du démon. Celui-ci lâcha son arc qui se planta dans la neige un mètre plus loin. Se tenant la mâchoire, il n’eut pas le temps de contrer les rapides coups de Krana qui dansaient, changeant d’armes rapidement dans une aura bleuté autour de ses mains. Tranchant et lassèrent la chair de Varus de ses lames jumelles ou assommant presque celui-ci d’un coup de Masse, quand elle voulu en tournant changer d’armes pour une faux qu’elle devait arrêter à quelques centimètres du cou du darkin en fonction de sa mémoire, elle remarqua qu’il n’était plus là. Il s’était déplacé rapidement... récupérant son arme dans la neige pour tirer à grande vitesse deux flèches a lui suite sur Krana. Les flèches écarlates se plantant une à une dans le corps de Krana qui resta presque immobile, le darkin sourit, reprenant le dessus sur ce combat. Expirant profondément elle le fixa avant de s’arracher les deux flèches en contenant un raclement de douleur entre ses dents.

Amèrement, la jeune femme aux cheveux écarlates s’arma de nouveau d’un arc et elle courut à travers les arbres pour poursuivre Varus qui, tout en tirant sur elle, s’enfonçait dans la forêt de cette montagne enneigé. Le perdant presque de vu, Krana continua sa course jusqu’à arriver devant un tremplin fait de roche. Une fois au bout Elle aperçu Varus juste face à elle, dans la petite clairière sous le tremplin. Il tirait au maximum sa corde. La flèche écarlate grandissait tandis que son arc se sépara en quatre branches comme pour augmenter la puissance. Comme acceptant ce défi, Krana fit disparaître son arc qui éclata dans sa main dans une délicate poussière bleutée. La flèche de Varus crépitait tandis que derrière Varus un nuage sombre de brume apparut, emplie d’une aura nauséabonde. Un vent soufflait violemment le darkin tant cette flèche était puissante, faisant voler ses cheveux et son écharpe jusqu’à même son pendentif. Les yeux bleus de Krana eux prirent une teinte d’un bleu profond comme le reflet d’une âme pure remplie de bonté. Ses mains s'entourait de cette même teinte, comme une aura l’enveloppant doucement, douce et chaude comme une mère prenant son enfant dans ses bras. Acceptant son destin mortel, Krana fixa sérieusement Varus. Chercherait il vraiment a la tuer? Ou Valmar et Kai arriverait à le stopper? Ou c’était ses dernières minutes à vivre. En une seconde, les souvenirs défilaient devant elle: Sa mère et ses frères riant autour d’un panier de pêche venant de leur jardin, son frère posant une main chaude et réconfortante sur sa joue en souriant, fière de ce qu’elle avait fait, puis la lumière disparut pour laisser place à la douleur. L’attaque de Noxus à son village, le sang coulant à flot et l’incendie brûlant sa maison. Son réveil au milieu des flammes, les corps de ses frères et sœurs. Le visage brûlait de sa mère, son reflet dans le miroir, le visage brûlait. Son cœur la pinçant en repensant à la course effrénée à travers les cadavres, ses pieds claquant dans la boue sanguinolente, sautant au dessus des barrières et corps pour voir son frère... frère? Non... Varus. Varus!! Cet esprit usant de son frère pour regagner sa place sur notre terre, ancien darkin vaincu par la reine écarlate et enfermé dans son propre arc. Il aurait dû mourir pendant cette guerre datant d’il y a un millénaire se disait Krana, regrettant la bonté de cette guerrière vainquant l’armée darkin. Oh, Kai... comme j’aurais aimé que tu vois à quel point je suis grande et forte maintenant. Cette phrase résonna en elle quand elle se mit a léviter légèrement, faisant glisser ses doigts sur la brise tandis qu’une artillerie de diverses armes, presque une trentaine de diverses sortes, apparurent derrière elle, menaçantes. Du côté du darkin, une bonne centaine de flèches rougeâtre apparurent dans la brume. Un dernier regard, un léger sourire adressé au darkin, puis elle ferma les yeux, soupirant. Elle ne les ouvrit pas, tendant doucement la main vers Varus en gardant le sourire. Les larmes forgèrent ses yeux pour glisser le long de ses joues, sa gorge se resserrant presque.


« Merci, Kai. Adieu... Prenez soin de vous.»

À la fin de ces doux mots murmuraient mais pourtant audible, les armes des deux coups foncent vers l’opposant. Se plantant dans le corps de l’autre, lassèrent chair et peau, la poussière recouvrait le lieu. Les flèches transpercent le corps de Krana mais aucun cri ne sortit d’entre ses lèvres. Se plantant dans sa chair, parcourant l’intérieur de son corps d’une traite pour en ressortir rapidement, ceci en boucle et partout sur son corps. Elle ne tenu debout que du au choc des flèches entrant en elle. Une des flèches, la plus grosse, fonçait vers elle mais elle se décala par réflexe, écarquillant les yeux. Elle se planta dans son bras, juste dans le creux de son coude. D’un grand coup, les os se déboîtèrent, se détachent de leurs confortables sièges, arrachant les tendons. Il ne restait plus qu’un peu de chair pour tenir le bras de Krana au reste de son corps. Le sang coulant à flot le long de son bras droit, on voyait les veines et même les os, douce blancheur au milieu du rouge mortel. Elle saignait de toutes parts, son visage baignait dans le sang tandis que ses vêtements étaient en lambeaux. Elle respirait fortement mais resta debout, regardant sans aucune émotion devant elle. Sa longue tresse s’était détachée durant l’attaque, laissant son épaisse masse capillaire toucher le sol. Varus n’était plus là, mais il y avait du sang dans la neige. Avait-Il fuit? Était ce vraiment un bon signe? Elle ne savait pas, elle fixait juste les taches de sang recouvrant la neige, là où était Varus juste avant qu’elle ne ferme les yeux.

On pouvait entendre la chair de son bras céder sous le peau, s’arrachant en giclant de nouveau du sang, puis le bras mort de Krana tombant au sol. Une longue minute après, entendant du bruit derrière elle, elle se retourna et la surprise apparut sur son visage. Les yeux écarquillent, elle regarda rapidement derrière elle. C’était Kai.. il lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Elle faillit dire son prénom jusqu’à que cette illusion disparue. D’une main calme, le visage sans émotion, Varus poussa Krana du tremplin de pierre. Elle tomba deux mètres plus bas dans la neige, encore en vie. Elle fixait le ciel qui s'éclaircissent de reflet arc-en-ciel, le soleil brillant au milieu des nuages. La neige avait arrêté de tomber. Le froid commencèrent à caresser sa peau qui celle-ci se mit à hérissait son duvet, ayant la chair de poule. Son souffle chaud ralentit et sa vue s’obscurcit... il faisait déjà nuit se demandait Krana. Seul son sang s’écoulant de son bras la réchauffait un peu, tandis que son ouïe se dissipa peu à peu. Puis elle ferma les yeux et doucement, s’endormit dans les bras de Morphée... ou de la Mort.






•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••





Rêveries


« C’est vrai ça, la mort, c’est qui? On sait ce que c’est et ses conséquences, mais à t’elle un autre nom? Je me demandais cela tandis qu’autour de moi, tout était noir. J’étais assise au milieu d’un monde noir, sans fin ni limite. J’étais curieuse de l’explorer mais mon coeur se serra de doute et d’un sentiment d’insécurité. Je restais donc là, immobile, recroquevillé en boule sur moi même. Je fixais les pieds, ils étaient petit, ceux d’un enfant. Mes mains aussi étaient si petite et si douce. Mais en les regardant, comme une vision d’un autre monde, je vis mes mains recouvertes d’un sang encore chaud qui n’était pas le mien. Mais cette vision horrifique disparu quand je sentis une main grande et chaude se posait sur mon crâne, caressant doucement mes cheveux. Je leva la tête et.. Kai! Kai! Mon frère! J’avais cru te perdre.. à jamais. Je ne pu m’empêcher de me relever pour le serrer contre moi, doucement. Le laissant glisser ses mains dans mes cheveux et contre ma joue, je souris, un sentiment de réconfort m’enivrant. Son odeur.. ça faisait si longtemps. Elle remplit mes poumons de cette figurine fraternelle que j’aimais tant. Kai, j’aurais aimé te sauver des griffes de ce darkin... je sais que tu vas être triste. Je sais que Valmar est là pour toi... ne renonce jamais à te battre, tu peux le faire. Vous pouvez le faire. L’amour apaise toutes les âmes, même celle de ceux auquel les mains sont tachés de sang. Je vous aimes, je voulais te le dire... mais je n’en ai jamais eu le courage. Tu te souviens, je sortais souvent en cachette pour te poursuivre dans la forêt. Je m'entraîne aussi... tu étais si fort, si beau... comment aurais je pu te le dire? J’aurais eu trop honte tu ne penses pas?  Oh, Kai... comme j’aurais aimé que tu vois à quel point je suis grande et forte maintenant. Kai.. j’espère que tu ne m’en voudras pas d’avoir perdue la vie en tentant de te sauver. J’avais cru être forte, aussi forte que toi, assez pour le vaincre mais.. il m’a eut. Je suis désolée, ne m’en veut pas. Tu n’y es pour rien. C’est moi qui l’ai voulu. J’aurai pu fonder une famille et vivre en paix... mais c’est impossible, pas en te sachant... vous sachant, prisonniers de lui. J’aurais voulu que nous soyons tous en vie pour manger de nouveau ces pêches si bonnes. Tu te souviens? Elles étaient si juteuse, je les adorait. On n’en trouve pas des pareilles ailleurs, dommage qu’il ait brûlé avec la maison.. je suis sûr que ce soir nous en aurions mangé en regardant le soleil se couchait. Maman aurait chanté une berceuse pour endormir nos deux petits frères et elle t’aurait ensuite écouté nous raconter ta chasse du jour. Moi je t’aurais écouté et aurait commenté tout ce que tu auras fait car je l’aurait vu de mes propres yeux... et maman râlait encore car je m’étais enfuit. Tu penses que... dans une autre vie, je serais ta sœur de nouveau?


Krana? Krana... Krana! Laisse moi te montrer quel est ton véritable cadeau.

Une voix murmurait au loin.. je ne savais pas d’où elle venait mais elle m’appelait. Je sentis la chaleur recouvrit mon corps. C’est donc ça la mort? C’est si chaud, si agréable... on m’avait raconté que l’ont voyait sa vie défiler en mourant pourtant je n’en ai pas souvenir? Oh... ce ne devait être que des rumeurs. Doucement, je sentais cette voix se rapprochait. Elle caressa mon ventre, parlait, discuté... une douleur se fit ressentir dans mon abdomen. Oh... j-je ne comprend pas... je sentis une masse sombre derrière moi, je me sentais étouffé. Elle posa une de ses mains griffues sur mon visage en passant par derrière,me cachant les yeux. Je n’eut pas la force d’hurler et réclamer de l’aide.  Qui était ce?

- Nous allons nous amuser toi et moi.

_________________
La mort est notre destinée... Mais seul les lâches partent en premier pour en renaître plus fort.



Krana

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]  

Prélude I - Destinée [ RP Solo - Histoire de Krana ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» [FB Solo] Bout d'histoire d'une grande guerrière du Puma
» Histoire de Famille [Solo]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance de Runeterra :: Runeterra :: Ionia-